The Walking Dead, la série

En tant que bon gros geek, je suis un peu obligé de surkiffer les histoires de science-fiction, heroic-fantasy… Et par dessus tout, celles dans lesquelles il y a des zombies errants dans un monde dévasté par une catastrophe nucléaire/virale/naturelle! Les histoires post-apocalyptiques ont ceci d’attirant qu’on se prend facilement à se rêver à la place des héros, ayant accès à tout ce que le monde actuel peut proposer pour survivre. Exemple.

Je me réveille dans un hosto, tout est vide, j’ai mal à la tête, j’ai faim, azy c’est la galère qu’est ce que c’est que ce bazar! Je sors et comprends rapidement que je suis TOUT SEUL! Là se trouvent deux solutions :

  • je m’effondre en larme en pleurant ce monde perdu à cause de la folie humaine
  • je cours à la première concession automobile pour prendre un Humvee, avec lequel je fait le tour de la ville pour dévaliser les magasins (télévisions, consoles, ordis, conserves…). Une fois le 4×4 rempli, je choisi un bel immeuble avec vue sur la baie de San Francisco (oui, mon histoire se passe à SF) et j’y installe mon QG. Par la suite, j’occuperai mes jours en étant le Kingz of da City et ça sera grave le pied.

Image gracieusement offerte par le Comité du Bon Goût et de la Finesse

La deuxième solution est la plus trop top, malgré le fait qu’après relecture, finalement ça doit être lassant au bout de 2-3 jours, en plus il n’y a personne. Bon. Mais là en même temps ce sont les pensées qui me viennent quand je regarde un film sur le sujet, donc je resterai dans cette optique là, et toc.

Et pourquoi je parle de zombies? Hein? D’abord? Bonne question malicieux lecteur qui venait ici pour lire des analyses profondes et construites de communication oueb deuxpointzéro et autre stratégie marketing intégrée. Tout simplement parce qu’un de mes comics du moment va être porté à l’écran (au petit, pas celui à 10,90€ la séance), et cela me mets en joie – bien que ça n’explique pas pourquoi je ne parle pas de marketing ou de communication, mais ce sera pour une prochaine fois!

Ce comics, c’est The Walking Dead, et c’est vachement bien, à défaut d’être original. Cette bande dessinée raconte le périple d’une bande de survivants après la transformation de tous les morts en morts-vivants ayant la forte envie de manger de l’humain. L’avantage du format (série de plusieurs tomes) est qu’il permet à l’auteur de développer ses personnages et de nous faire vivre ces changements au travers des épreuves qu’ils traversent (et il y en a, des épreuves). Dans un environnement où la loi du plus fort prédomine, les protagonistes vont voir se développer leurs facettes les plus sombres pour protéger ce qu’ils aiment… Comment ce résumé me donne envie de lire ce comics!

Gniiiii, quand est ce que sort le numéro 12?!

Si l’histoire est peu originale, le scénario est par contre efficace par la variété des situations qu’il fait subir aux héros de l’histoire, et donc par leur réactions qui en découlent. On n’est pas à l’abri de voir un personnage auquel on s’était attaché mourir d’un coup, ca laisse donc une sorte d’épée de Damoclès qui pend au dessus du comics, et de nos petits yeux de lecteur!

La série donc, vu que c’est un peu le fond de cet article, sera produite par AMC (productrice de Breaking Bad, qui  rassure quand au futur taux de politiquement incorrect Walking Dead en show tv), et comprendra des gens aussi célèbres que Andrew Lincoln ou Laurie Holden. Cherchez pas ils sont pas connus! Le réalisateur/scénariste est un français, Frank Darabont, réalisateur entre autre de La Ligne Verte et The Mist. N’ayant vu que le premier, je n’irai pas jusqu’à dire que cette série va déchirer grave de chez grave, mais elle en a en tout cas un fort potentiel.

Premier épisode prévu pour Octobre 2010.

Des zombies qui ont faim, un gars en armure qui court, un découpage au cutter et du noir et blanc. The Walking Dead, c'est bien!

Edith : La série est sortie, j’ai vu, j’ai écru, et c’est par là que ça se passe.

4 Comments

  • By Black Tchoc', 29 juin 2010 @ 12 h 44 min

    L'Homme adore, mais moi, j'ai jamais réussi à accrocher…
    Je retourne dans le monde merveilleux de Candy !! 😉

  • By admin, 30 juin 2010 @ 8 h 06 min

    L’Homme a bon goût!

  • By Will, 10 janvier 2011 @ 22 h 37 min

    Laurie Holden, qui joue Andrea dans The Walking Dead n’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler une inconnue (du moins aux USA). Elle est la belle fille du réalisateur anglais Michael Anderson (L’Age de cristal) et a débuté dans Les Chroniques Martiennes en jouant la fille de Rock Hudson. Plus tard, on l’a revue dans la série X-Files (dans le rôle de Marita Covarrubias), sous la direction de Darabont dans les films The Majestic (la fiancée de Jim Carrey) et The Mist. Elle a aussi incarné la policière Cybil Bennett dans Silent Hill, et a également tourné dans plusieurs films aux côtés d’acteurs comme Vanessa Redgrave, William Shatner ou Burt Reynolds

Other Links to this Post

  1. remidot » The Walking Dead, la série qui meurt — 20 décembre 2010 @ 23 h 53 min

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Écrire un commentaire

WordPress Themes